Démarrer une entreprise de culture de pommes de terre au Congo – Kinshasa ou en Afrique

La pomme de terre, quatrième culture vivrière la plus populaire au monde, après le maïs, le blé et le riz, est un repas largement consommé dans tous les pays. 

Au Congo – Kinshasa, il est consommé chaque semaine dans plus de 500 000 ménages, tandis qu’en Irlande, il est considéré comme leur aliment de base.

Cette culture hautement nutritive appartient au royaume Plantae,  du genre Solanum et est une culture tubéreuse et féculente de la morelle vivace Solanum Tuberosum.

La demande explosive pour leur approvisionnement est en grande partie déclenchée non seulement par leur nature savoureuse, mais par la valeur hautement nutritive qu’ils contiennent. 

Selon qu’il s’agisse de la patate douce ou de la pomme de terre irlandaise, une pomme de terre de taille moyenne donne 110 calories extrêmement faibles, ne contient aucune quantité de cholestérol, de graisse, de sodium et est riche en vitamine C, potassium, fer, vitamine B6 et fibre.

En quoi consiste la culture de la pomme de terre ?

La culture de la pomme de terre est la culture commerciale de cultures de pommes de terre à des fins alimentaires et à plusieurs autres fins. Ces cultures sont généralement plantées vers mars, puis récoltées entre 13 et 20 semaines après.

Les opportunités commerciales dans la  culture de la pomme de terre  au Congo – Kinshasa, en Afrique et partout dans le monde

1). Une source de nourriture 

Les pommes de terre sont d’abord une excellente source de nourriture, en raison de leur état hautement nutritif. Ils peuvent être bouillis, frits, cuits au four, rôtis et écrasés pour les salades. 

Alors que les pommes de terre sont en grande partie bouillies ou frites dans de nombreuses régions du monde, dans certaines régions, elles sont utilisées dans la production de chocolats, de biscuits et même de pizzas.

La valeur alimentaire et sanitaire des pommes de terre, associée à l’avènement des pommes de terre prêtes à consommer largement vendues sur le bord des routes et également sous forme de produits emballés dans certaines épiceries, ont fait de la culture de la pomme de terre une industrie agroalimentaire précieuse dans laquelle s’aventurer.

2) Utilisations domestiques et expérimentales

Les pommes de terre ne sont pas seulement une source de nourriture, mais ont une grande variété d’utilisations domestiques et expérimentales; comme alimenter une ampoule, éliminer les taches sur les fenêtres, les applications dans l’industrie cosmétique, traiter les maladies cardiovasculaires, et plusieurs autres.

 Avantages de la culture de la pomme de terre

Une bonne source d’emploi à la bonne échelle.

Une excellente source de nourriture.

Les pommes de terre peuvent être un produit d’exportation majeur.

Éliminez les taches.

Pour nettoyer les vitres.

Faire du jus de pomme de terre pour les maux.

Retirez les verrues.

Faites briller votre argenterie, par exemple vos couverts.

À des fins cosmétiques.

Pour soulager une brûlure.

Pour absorber l’excès de sel d’une marmite.

Élimine la rouille du métal.

Alimentez une ampoule.

Les faits sur les pommes de terre

Le mot pomme de terre vient du mot espagnol patata.

Les pommes de terre sont des légumes, mais contiennent beaucoup d’amidon.

Les pommes de terre contiennent diverses vitamines et minéraux

La conservation des pommes de terre après l’achat n’est pas si efficace, mais elles sont faciles à cultiver.

La pomme de terre est la quatrième culture vivrière la plus importante au monde après le maïs, le blé et le riz.

Il existe des milliers de variétés de pommes de terre, mais toutes ne sont pas commercialement viables.

Selon un rapport de 2010, la Chine est le plus grand producteur de pommes de terre.

Bien qu’elle porte le même nom, la patate douce est un légume racine et est vaguement liée à la pomme de terre.

Les pommes de terre peuvent être préparées et servies de différentes manières: friture, ébullition, purée et cuisson au four.

Les pommes de terre sont également connues sous le nom de patates.

Les frites contiennent généralement beaucoup de matières grasses et doivent donc être mangées à peine.

Les croustilles sont les collations alimentaires les plus courantes dans le monde.

Les espèces de pommes de terre les plus populaires

1). Les pommes de terre rouges

Apparence: petite à moyenne; rond ou légèrement oblong; peau rouge lisse et fine; chair blanche

Texture: cireuse, humide et lisse; crémeux

Saveur: Subtilement sucrée; teneur moyenne en sucre doux

Utilisations préférées: rôtissage, purée, salades, soupes / ragoûts

2) Les pommes de terre blanches

Apparence: petite à moyenne; forme ronde à longue; peau blanche ou bronzée; chair blanche

Texture: amidon moyen; légèrement crémeux, légèrement dense; peau fine et délicate

Saveur: subtilement sucrée; doux; faible teneur en sucre

Utilisations préférées: purée, salades, cuisson vapeur / ébullition, friture

Autres noms: on les appelle aussi la pomme de terre irlandaise

 3) Les pommes de terre jaunes

Aspect: marbre à grande taille; forme ronde ou oblongue; peau légèrement bronzée à dorée; chair jaune à dorée

Texture: légèrement cireuse, veloutée, humide

Saveur: subtilement sucrée; riche; de beurre; teneur moyenne en sucre

Utilisations préférées: griller, rôtir, écraser, salades

Autres noms: on les appelle aussi la patate douce

 4) Les pommes de terre violettes / bleues

Apparence: petite à moyenne; oblong à fingerling; peau violet foncé, bleue ou légèrement rouge; bleu, violet lavande, chair rose ou blanche

Texture: humide; chair ferme. Remarque: toutes les variétés péruviennes bleues et violettes ont une teneur en amidon plus élevée et une texture farineuse

Saveur: terreuse, noisette, faible teneur en sucre

Utilisations préférées: rôtir, griller, salades, pâtisserie

 5) Les pommes de terre Fingerling

Apparence: 2-4 pouces de long; en forme de doigt ou oblong; peau rouge, orange, violette ou blanche; Chair rouge orange, violette, jaune ou blanche – parfois striée de veines de couleur

Texture: cireuse, ferme, à essayer

Saveur: beurrée; noisette; terreux; teneur moyenne en sucre

Utilisations préférées: poêler, rôtir, salades

 6) Les petites pommes de terre

Apparence: ces petites pommes de terre en bouchées sont en fait une norme de qualité basée sur la taille (“C-size” et plus petit, souvent appelé perles ou marbre)

Texture: t hey sont la même peau et la couleur chair que leurs cousins de plus grande taille, ainsi que la forme, la texture et la teneur en sucre

Saveur: similaire mais avec une saveur plus concentrée à leurs cousins ​​de plus grande taille.

Utilisations préférées: salades, torréfaction, friture

Démarrer une entreprise de culture de pommes de terre au Congo – Kinshasa ou en Afrique

1). Choisissez un site approprié

Cultiver des pommes de terre dans un espace ouvert avec un accès complet à la lumière du soleil est la meilleure façon de procéder à la culture. Le site pourrait être légèrement incliné, protégé du vent et orienté vers le sud. 

Une bonne source d’eau doit également être située à proximité de la ferme pour faciliter une meilleure irrigation chaque fois que cela est nécessaire.

Le sol doit être bien drainé, suffisamment profond et meuble avec un pH de 5,5 à 6,5, pour des résultats optimaux. Bien que les pommes de terre puissent pousser sur une grande variété de types de sols, même si les sols partiellement acides sont les meilleurs, il est toujours important que vous effectuiez des analyses de sol pour déterminer les besoins en engrais et en chaux de la culture.

Le choix d’une terre agricole sur laquelle aucune culture n’a été cultivée pendant une période consécutive de 2 ans est importante pour réduire le risque de maladies. 

L’état indemne de maladie peut également être maintenu en assurant une rotation constante des cultures. Cela empêche les nématodes comme l’anguille, qui peut vivre jusqu’à 20 à 30 ans, d’infester vos terres agricoles.

2) Acquérir les bonnes machines

Pour un rendement réussi, il est important d’avoir un tracteur, du matériel d’irrigation, des applicateurs d’engrais, du matériel de pulvérisation, du matériel de culture, un dispositif de basculement, un chariot élévateur. Aussi des pelleteuses / récolteuses, des niveleuses, des machines à coudre les sacs, des balances et des bacs.

Bien que ces mécanismes puissent sembler orientés vers les agriculteurs à revenu élevé, les petits agriculteurs peuvent toujours utiliser des méthodes traditionnelles pour mener à bien le processus de culture de la pomme de terre.

3) Préparez le sol

Avant de planter vos pommes de terre, il est essentiel que vous prépariez le sol longtemps à l’avance, afin qu’il se soit correctement installé avant la saison de plantation. Ce processus de préparation pourrait impliquer l’application d’engrais et de matière organique sur le sol, et l’élimination des grosses pierres et des mauvaises herbes.

Vous devez ensuite préparer des lits de semence secs afin d’éviter les dommages aux cultures et le compactage. Ne pas y prêter attention se traduit par un très faible rendement des récoltes.

4) Choisissez la variété de pomme de terre à planter

Cette phase est très importante car il est essentiel que vous cultiviez les pommes de terre souhaitées par votre marché. 

Pour prendre cette décision, certains facteurs à surveiller lors de la sélection d’une variété de pomme de terre à planter sont :

La résistance aux maladies

La maturité

Le rendement

La durée de vie du stockage

La qualité de la nourriture

5) La suivi de certains facteurs importants

Ici, vous devez gérer correctement votre ferme de pommes de terre en vous basant sur certaines listes de contrôle critiques. 

Certains d’entre eux à surveiller comprennent:

Période: Les pommes de terre doivent être plantées dans un sol sec avec une température de préférence de 7 ° C.

La profondeur de plantation

La profondeur doit être comprise entre 12 et 15 cm sous la surface et entre 4 et 5 cm au-dessus de la base du sillon afin de protéger les graines contre les conditions météorologiques humides. Le type de pomme de terre et ses graines sont également un déterminant majeur de la profondeur du sol.

Le taux de semis

La taille des tubercules de pomme de terre et la gestion des coûts sont très importants pour un taux de semence optimal.

L’espacement

Les tomates doivent être espacées jusqu’à 12 pouces. Le type de sol, l’humidité, la fertilité, la taille de la récolte et la variété de pomme de terre sont pris en compte pour prendre une décision pour cette phase.

L’irrigation goutte à goutte

C’est l’une des meilleures méthodes d’irrigation dans la culture de la pomme de terre, car elle gère bien la teneur en humidité et peut donc être utilisée pour appliquer des nutriments en quantités précises.

6) L’application d’engrais

Des quantités importantes de phosphates, d’azote et de potassium doivent être appliquées pour améliorer la taille des tubercules, le rendement des cultures et la qualité.

7) La lutte contre les ravageurs et les maladies

Vous devrez introduire des pratiques strictes qui éliminent les mauvaises herbes pour améliorer le niveau d’eau de votre sol, éradiquer les ravageurs comme l’anguille, les limaces, les vers fil-de-fer et les pucerons.

Vous auriez besoin de contenir des maladies comme la jambe noire et la pourriture molle bactérienne, la brûlure de la pomme de terre. , rhizoctonie, gale commune et poudreuse, gale noire et plusieurs autres.

Aussi contrôler toutes ces menaces liées aux cultures de pommes de terre par des pratiques strictes est une étape très importante à suivre.

8) Récolter vos pommes de terre

Le bon moment pour récolter vos pommes de terre dépend fortement des conditions météorologiques, de la saison de croissance et de la taille des tubercules souhaitée. Au cours du processus de récolte de ces pommes de terre, assurez-vous que les tubercules sont peu endommagés avant l’entreposage.

Vous commencerez le processus de récolte par dessiccation du feuillage. Ceci est essentiel lorsque la récolte doit être stockée pendant un certain temps. Si les récoltes sont vendues immédiatement, la dessiccation (brûlage) n’est pas une étape obligatoire à franchir.

Après avoir appliqué un dessicant, vous devrez attendre en moyenne 2 à 3 semaines avant de pouvoir commencer ou continuer à récolter les pommes de terre. Pendant cette période d’attente, la peau des tubercules mûrit et augmente ainsi ses chances de survivre à la pourriture, due à des dommages ou à des maladies lors de la récolte et du stockage.

9) L’espace de rangement

Les pommes de terre doivent être correctement stockées dans les 14 premiers jours suivant la récolte pour permettre aux coupes sur les pommes de terre de guérir correctement. 

Pour les grandes quantités de pommes de terre, elles doivent être stockées dans des récipients en plastique plutôt qu’en bois, car les installations de stockage en plastique sont beaucoup plus faciles à nettoyer. 

Les défis de la culture de la pomme de terre au Congo – Kinshasa et en Afrique

Sécuriser l’eau pour l’irrigation.

La nécessité d’une stratégie de rotation croisée à long terme.

Les ravageurs et maladies.

Une pénurie de main-d’œuvre qualifiée et de personnel chevronné.

Les coûts de production élevés

Le manque de semences de pommes de terre de qualité

Les coûts élevés des engrais

Les coûts élevés des machines.

Les prix de marché instables

L’éducation permanente

Ce sont des denrées périssables (peuvent être stockées jusqu’à 10 mois, plutôt que des années)

Conclusion

Bien qu’il existe plusieurs entreprises agroalimentaires qui présentent un potentiel élevé de rendement et de rentabilité élevés, la culture de la pomme de terre est une excellente activité dans laquelle s’aventurer, si elle est exécutée à la bonne échelle au Congo – Kinshasa et donc en Afrique.